Vous avez toujours voulu combattre aux cotés des plus grands Héros de Warcraft? Et si le monde n'était pas le même que celui auquel vous aviez joué?
Tout reste à faire dans un monde qui a besoin de héros afin de repousser le fléau.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Territoires

Aller en bas 
AuteurMessage
Kel'Thuzad
Héros
Héros
avatar

Messages : 375
Date d'inscription : 13/06/2010
Localisation : Ruines de Lordaeron

Personnage
Race: Mort-vivant
Classe: Liche
Equipements:

MessageSujet: Territoires   Mar 15 Juin - 16:43

Terres s'étendant entre les différentes localisations d'une zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvanas Windrunner
Novice
Novice
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 26

Personnage
Race: Haut-elfe
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Le fléau des Haricots   Jeu 24 Juin - 2:08

Ses cheveux argentés volaient au gré du vent, l'elfe se trouvait sur un champ de bataille, un champ de bataille qu'elle n'aurait jamais soupçonné exister...La rôdeuse était assise sur une caisse, à ses pieds gisaient des corps, des corps de non morts...Elle était la pensive, ses gens étaient et elle en était sur des habitants de ce village, pourtant le fléau n'était pas passé par ici elle en était sure, la question était de savoir le pourquoi...Pourquoi tout ces êtres étaient-ils devenus des non morts ? L'elfe était comme toujours accompagné de ses hommes, ils avaient du massacré ce village qui était infesté de non mort, un village qui n'était en rien important mais elle pensait pouvoir se reposer avec ses hommes ici, le temps d'une nuit. Cependant il en avait été autrement, toujours pensive l'elfe regardait le ciel brisé par le soleil orangé qui illuminais de ses derniers rayons le champ de bataille, pensant à tout ce qui s'était passé, repensant à Arthas...Elle en voulait qu'une chose, sa mort, la mort des non morts et l'extinction du fléau. Un de ses hommes vînt à sa rencontre, l'extirpant de ses pensées et lui portât ce message:

" - Dame Sylvanas, pardonnez moi de vous déranger, il se pourrait que nous ayons un témoin...Mais le faire parler sera difficile...

- Si jamais il possède encore une langue, faites le venir à mes pieds, il saura parler. "

L'elfe acquiesça et partît en direction de bâtisse à une trentaine de mettre d'où elle était assise, c'était apparemment un magasin de provision, ils en ressortirent avec un non mort gravement "endommagé", elle avait pensé endommagé car le terme blessé ne convenait pas à ces choses inexistentielles. Ils le firent venir à ses pieds puis ils l'entravèrent durement mais l'elfe leurs demandât de lâcher prise d'un signe de main. C'était une femme que peu expressive, surtout depuis qu'Arthas avait posé sa main sur elle, depuis qu'il avait enfoncé sa lame dans sa cuisse...Depuis que toutes ces voix avaient fais siffler ses oreilles, mais elle ressortît de ses pensées, cachant au mieux son trouble et laissant apparaître un visage stoïque. Elle fît signe à ses hommes de s'en aller, le mort vivant était resté la à genoux sans bouger, de toute les manière s'il tentait de fuir ce serait sa fin, doucement elle lui fît un petit sourire forcé comme pour se présenter et entamât alors la conversation:

" - Bonsoir, il se trouve que vous savez des choses ?

- Pas le moins du monde Ma Dame! "

Malgré le fait qu'ils soient ennemis cet chose laissait apparaître dans sa façon de parler une certaine politesse, surement une politesse hypocrite car il savait qui était devant lui...Certes Sylvanas n'était plus ce qu'elle était mais elle était encore qui elle fût auparavant, son nom imposait encore des craintes chez ses ennemis qui n'osaient parfois même pas se jeter dans son regard. Elle reprît calmement:

" - Je me répètes, pardonnez moi si je peux paraître insistante mais je n'aime pas être contrariée. Je disait donc, il se trouve que vous savez des choses, l'on ma rapporté que vous avez commencé à parler et il serait, à mon humble avis, judicieux que ces même mots sortis de votre bouche soient re-prononcés pour mes oreilles.

- Je vous dis que je n'ai rien dis, que je n'ai rien fais rien donné à ces gens! "

Parfois les créatures d'Azeroth pouvaient montrer tant de stupidité, cette pitoyable chose commençait à l'agacer, pour ce que ces créatures avaient fait subir à son peuple elle était vraiment prête à en tuer plus d'un, cette chose n'était rien de plus que folle. Ses cheveux volaient au gré du vent qui augmentait au fur et à mesure que la rage montait en elle. Elle le frappât violemment au visage, son cou fragilisé par sa non mort avait craqué et il était tombé par terre, mais elle ne laissât pas la colère s'évanouir, bien au contraire elle prit le mort vivant le fît se relever et le regardât uniquement dans les yeux avant qu'il ne se mette enfin à parler:

" - Les haricots...Ce sont des provisions empoisonnées, l'essence du fléau y règne et j'ai trouvé mon compte en le distribuant sur ces terres! "

Avec force l'elfe fît craquer nettement son cou puis il tombât inerte au sol. Elle ne supportait pas que l'on se dresse contre elle lorsqu'il s'agit du fléau, ce pauvre fou ne méritait que ce qui lui arrivait pensât-elle, puis elle se dirigeât d'un pas pressé vers ses hommes où elle leur racontât ce qu'elle avait apprit. Ceci fait elle se tournât regardant le village, puis le ciel qui de plus en plus devenait sombre, elle sifflât, le son aigüe était un appel à ses hommes. Tout ceux qui n'étaient pas avec elles vinrent à sa rencontre, rangés parfaitement bien et au grade à vous. Doucement elle leur fît signe de rompre, puis elle dit doucement ces mots, mots dit avec un tel lyrisme que peu importe comme elle sucurait dans les airs, tout le monde percevait ces mots:

" - Ce soir nous ne nous reposerons pas de suite, j'ai appris de l'ennemi que ces gens ont rejoint le fléau par des haricots dont l'essence était chaotique. Nous avons une heure pour rassembler tout les haricots normaux ou non que vous trouverez, Ellesias, je vous demanderais de m'accompagner nous allons fouille le commerce qui les vendaient en espérant en trouver la provenance. Rompez et faites vite. "

Sylvanas fouillât donc le commerce avec Ellesias, bien qu'au début rien en paraissait étrange. La nuit avançait et l'heure commençait à se faire de plus en plus tard, ils devraient bientôt aller au point de rendez vous, c'est alors qu'elle se posât sur une chaise, les jambes croisées. Son coude sur la table et la tête tenue par sa main elle se perdait dans ses pensées réfléchissant à ces haricots, ses yeux examinaient Ellesias en même temps qu'elle réfléchissait, cet elfe était parmi les plus grand qu'elle ait jamais vu. Doucement elle se passât la main sur le visage puis Ellesias prit la parole:

" - Dame Sylvanas, que dites vous des tapis ?

- Je dis que nous n'avons rien à perdre. "

Ils poussèrent alors toute les tables, ils enroulèrent tout les tapis au rythme que la poussière volait à leur yeux et leurs donnaient d'irrésistibles envie d'éternuer. Son garde avait vu juste, une trappe se trouvait sous les tapis, ils l'ouvrirent alors et découvrirent enfin ce qu'ils recherchaient.les caisses étaient d'un bois assez vieux, une odeur de moisi pullulait dans cette cave où étaient entreposées ces caisses. Ils se mirent alors à fouiller la pièce, la rôdeuse trouvât alors une commande où de nombreuses informations étaient inscrites mais c'est surtout un trajet de cargaison qui était inscrit qui intriguât l'elfe. La cargaison partirait le lendemain d'un endroit non mentionné, cependant de nombreux points de contrôle étaient mentionnés, elle pensât de suite à une embuscade. Son cœur se mît à battre, ce matin elle ne pensait pas que tout ceci allait se passer, cependant elle en pouvait pas laisser le fléau se répandre depuis l'intérieur sur les terres de l'est...Doucement elle soupirât puis tendît le papier à Ellesias et quittât la cave pour rejoindre ses hommes. Ils étaient tous la avec des sacs et des caisses, et se mirent au garde à vous quand elle arrivât, doucement sa voix se remit à donner des ordres:

" - Il reste des caisses dans cette bâtisse, sortez les nous feront un feu avec, cela devrait attirer l'œil des villages aux alentours. Une cargaison de ces graines partira dès demain pour Pyrewood, nous les empêcherons de livrer leurs marchandises quelques kilomètres avant le village. Ici vous le savez tous, je n'oblige personne à me suivre, si quelqu'un à la queue entre les jambe qu'il rompe et s'en aille. Pour ceux qui ont une dignité nous partons dès ce soir. "

Évidemment aucun de ces hommes n'avaient rompus et quitté les rangs, de plus qui voudrais rompre les rangs avec de tels mots comme " la queue entre les jambes". Ils mirent donc le feu à toutes les caisse de haricots qu'ils avaient préalablement mis en tas, puis ils partirent en direction de Pyrewood. La plupart de ses hommes se rendirent directement au village, alors que Sylvanas restât avec le reste, environs une vingtaines pour tendre une embuscade à la cargaison. Ils leur fallut la nuit pour atteindre le point, et encore ils avaient fait vite! A présent le soleil orangé n'était plus la pour laisser place à la lune argentée mais pour s'imposer avec force. Ils étaient tous embusqués, attendant, réfléchissant à ce qui allait se passer. Tout ces hommes avaient les yeux tourné sur le sentier ainsi que sur leur leader qui tirerait surement la première flèche. Le vent soufflait moyennement, les arbres ne chuchotaient rien d'important à notre elfe, ce n'est que lorsqu'elle entendît des bruits de sabots au loin qu'elle bandât son arc, première roulotte qui passait et de plus ce fût la bonne...Elle le vît à cause de la cheville du non mort encapuchonné dirigeant la roulotte, sa flèche fût décochée avec force se dirigeant nettement dans la tête de la créature la projetant sur le coté hors de la roulotte arrêtant ainsi la chose. Tous les hommes qui accompagnaient la roulotte à cheval se mirent alors à chercher aux alentours et ces alors que tout ces elfes se mirent à se lever bandant leurs arcs, plus menaçant que jamais quels fou auraient osés se dresser contre Sylvanas à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medivh
Novice
Novice
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 20/06/2010
Localisation : dans le monde

MessageSujet: Re: Territoires   Jeu 24 Juin - 15:50

Le convoi de haricots contaminés avait été envoyé sur ordre direct des Nécromanciens d'Undercity. L'escorte de la cargaison, dirigée par le Lieutenant Venasius, ancien général de la milice de Stratholme, avait bien été briefé par l'Acolyte personnel de la Liche Kel'Thuzad. Cette cargaison devait arriver au village de Pyrewood à tout prix, car le Roi-Liche était attristé de savoir que certains de ses sujets ne voulaient pas le rejoindre. Aussi avait-il ordonne l'envoi de ces convois. Ils étaient envoyés en plusieurs points stratégiques et marquaient le désir du Roi-Liche de pouvoir serrer contre lui ses enfants Non-Morts.

Le convoi était relativement réduit en nombre mais les gardiens étaient bien armés. Il n'y avait par contre aucun indice de la présence d'un Nécromancien. Les gardes étaient tous vêtus d'armures de mailles et tenaient tous une lance longue ainsi qu'un bouclier de bronze avec l'emblème du Roi-Liche dessus. Ils étaient vigilants et prêts à défendre la caravane quel qu'en fut le prix.

Soudainement, le Lieutenant Venasius s'immobilisa et fit signe a la caravane de s'arrêter. Il se retourna pour prévenir son capitaine mais s'interrompit lorsqu'il le vit une flèche plantée dans son cou et basculer par terre.


[Lieutenant Venasius] Alerte! La caravane est attaquée! Défendez-la à tout prix!


Pourtant, il savait bien que cet ordre ne pourrait être exécuté rapidement. L'ennemi était invisible, il semblait impossible de le trouver. Il fit un signe de tête à 2 soldats et ceux-ci ouvrirent la porte d'un des chariots porteurs de la peste et 3 Morts-Vivants en robes en sortirent. 2 sorciers, reconnaissables aux runes magiques gravées sur leurs capuches. Aussitôt,l'un d'entre eux invoqua la magie et subitement apparut une rune dans l'air en forme d'œil: à présent l'ennemi était visible, le combat serait plus simple.

Bien entendu, le fait que leurs assaillants soient des Elfes rendrait la tâche nettement plus compliquée, mais les Morts-Vivants étaient prêts à affronter l'ennemi et à le repousser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvanas Windrunner
Novice
Novice
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 26

Personnage
Race: Haut-elfe
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Jeu 24 Juin - 17:07

Sylvanas avait tiré sa première flèche parfaitement, elle n'avait pas uniquement visé son cou, elle avait aussi visé la nuque. le tas était tombé avec force de la roulotte s'écrasant pitoyablement dans le sentier, cependant ils n'eurent pas le temps de dire ouf que leurs adversaires avaient déjà réagis, trois sorciers étaient sortis et avaient déjà entamé de procédures pour les repérer. Voyant cela, la rôdeuse collât son épaule droit à l'arbre juste à côté d'elle puis se laissât glisser contre lui lentement jusqu'à ce qu'elle fusse enfin accroupis. L'ennemi ne les avaient apparemment pas encore repéré sinon ils auraient déjà foncé sur eux. Ses rangers avaient été intelligents, ils avaient stoppé le feu, cependant l'œil tournant au dessus de leur tête n'allait pas tarder à les repérer, elle se mît donc à viser un des sorciers, à vrai dire elle le voyait à peine ca la broussaille qui la cachait l'empêchait de bien voir, de plus depuis un moment la pluie tombait à grosse goutes dans un vacarmes affolant elle n'entendait donc pas non plus l'ennemi.

Son visage fin et ses yeux perçant continuaient de viser, sa respiration s'était arrêté pour ne pas que ses respirations la gêne, ses cheveux fins mouillés lui collaient au visage mais n'entravaient pas sa vision. Elle passait de temps en temps sa langue sur ses lèvres comme pour goûter la pluie, la pluie était fraiche et bonne...La nature divulgue toujours des milliers de messages, il faut juste les comprendre...A peine eut-elle finit de goûter les larmes du ciel qu'elle se dressât vivement et décochât sa flèche là où elle avait mémorisé la position du mort vivant, par chance il n'avait pas bougé et la flèche vînt se loger directement au milieu de son crâne. Les flèches de ses camarades s'ensuivirent formant de petits nuages sombres se plantant dans le sol, sur la roulotte, sur les corps ennemis...C'était un spectacle magnifique de voir des nuées de flèches se jeter sur des membres du fléau, elle espérait juste qu'elle verrait la suite de cet épisode, mais ce produisant sur Arthas en personne...
Cette fois les morts vivants se dirigèrent vers certains de ses rangers, ils avaient été repérés pour de bon, elle retirât sa capuche que tout ces morts vivant voient de quelle main ils allaient mourir puis elle sautât hors de sa cachette mais encore un peu en retrait plaquée à un arbre, après tout elle n'était pas non plus suicidaire.

Ses flèches volaient au rythme de ses mains bandant son arc, cependant ils ne tombaient pas inertes, leur équipement étaient de bien meilleure qualité que le conducteur qu'elle avait plutôt éliminé. Plus les secondes passaient et plus ils gagnaient du terrain, bientôt ils devraient passer à l'arme blanche, certes ce serait dans un sens plus facile de leur couper la tête, mais il serait aussi plus facile pour ces chiens du fléau de leur découper la leur... Au fur et à mesures que ses flèches se plantaient dans les corps, sa tête analysait la situation, analysait les possibilités qu'ils avaient... la pluie tombaient à grosse goutte, le sentier étaient tellement humide qu'il en devenait boueux, la pluie était même telle que leur vision s'en trouvait quelque peu altérée, le vent commençait à se lever et Sylvanas en eût même des frissons. Elle l'avait ressentît comme un message de la mort, un ami à elle était-il en danger ? Elle regardât alors aussitôt l'œil qui était en direction d'Ellesias qui commençait à sortir ses lames, il était alors le premier à entamer le corps à corps.

Sylvanas rangeât alors son arc et sortît son épée bâtarde qu'elle tenait à deux mains. Elle commençât à se diriger vers l'ennemi qui ne se décidait pas à tomber dans l'éternité de la mort. La voix se de Sylavans se fît alors entendre, elle avait parlé elfique, comme si chacun de ces mots avaient été chantés:


" - Esertir nar Quel'doreis, esites ylindas ! "
( Préparez vous Quel'doreis, Sortez vos lames! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medivh
Novice
Novice
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 20/06/2010
Localisation : dans le monde

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 25 Juin - 0:09

Le Lieutenant Venasius serra les dents. Le combat promettait d'être très dur et il n'aimait pas la tournure que prenaient les évènements. Il ordonna à ses hommes de former une formation de combat décente. Les Morts levèrent leur bouclier pour se protéger, bien que leurs efforts étaient risibles, car les flèches arrivaient de partout. Il regard les Mages qui firent apparaitre, grâce à leurs efforts conjugués, un élémentaire de glace qui commença à projeter des trombes d'eau soumise à une telle pression qu'elle en devenait meurtrière. Il poussa un cri de joie lorsque 2 Elfes tombèrent de leurs arbres et fonça pour les achever.

L'un de rangers Elfes n'eut pas la chance de pouvoir se défendre, car le Mort-Vivant bondit rapidement et lui trancha la tête. Alors que son corps décapité s'écroulait, il se jeta sur l'autre Elfe et ils luttèrent furieusement à terre. Finalement, l'Elfe ne peut résister et reçut un coup du bord tranchant du bouclier contre la gorge. Sans se préoccuper de la victime qui agonisait à ses pieds, le lieutenant se releva et poussa un grand cri de guerre en levant bien haut la tête de sa première victime. Il jeta alors sur les arbres la tête et rallia ses hommes. Nul doute que pour pouvoir prendre l'avantage, il faudrait se débarrasser d'abord de ce guerrier.

Venasius vit une silhouette qui fonçait sur ses guerriers et commençait à les massacrer méthodiquement. Il ne pouvait pas permettre ça! Il rugit et chargea l'Elfe. L'imprudent allait souffrir! Il tenta une attaque directe mais l'Elfe esquiva et un combat implacable commença entre les deux puissants guerriers. Ce combat allait se révéler symbolique de celui à plus grande échelle qui se déroulait autour d'eux. Le vainqueur du duel serait aussi celui du combat tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvanas Windrunner
Novice
Novice
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 26

Personnage
Race: Haut-elfe
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 25 Juin - 5:25

Ses hommes étaient tous prêt à entamer le combat au corps à corps mais il n'étaient pas prêt à affronter ce qui allait suivre...La rôdeuse n'avait pas prévu que son convois serais si bien protégé, en effet les magiciens se mirent à invoquer un élémentaire de glace qui faisait voler ses Rangers des arbres pendant que ce qui restait de mort vivant passait à l'assaut. la pluie se faisait de plus en plus en forte, il ne manquait vraiment plus que les coup de tonnerre pour combler sa vision de la scène. Elle commençait à perdre trop d'homme à son goût, si bien que la colère commençât à monter, lame en main elle se dirigeât vers ce chien du fléau qui attaquait l'un de ses meilleurs Rangers, mais elle n'eût pas le temps d'atteindre son camarade. En effet elle n'entendît plus le vent, elle jetât donc un petit coup d'œil à gauche d'où venait le vent elle comprît de suite pourquoi elle n'entendais plus le vent, une vague d'eau complètement glacée s'écroulât sur elle l'éjectant plus loin hors du sentir la ramenant dans la forêt. La force du courant l'avais trainée au sol, si bien que ses doigts s'étaient écorchés quand elle avait essayé de les plantés dans la boue, puis dans l'herbe mais rien n'y faisait elle fût éjectée contre arbre plus loin...

Sa tête avait tapé fortement et elle était à présent assise dans al boue adossé à l'arbre en question. Sa vision fût un peu troublée par le choc et donc quand elle rouvrît les yeux sa vision était floue mais cela ne l'avait pas empêchée de voir le mort vivant qui s'était jeté sur elle hache à la main, par chance elle eût le réflexe de se laisser tomber sur la gauche pour ramper cherchant des mains son épée. Le mort vivant revînt à la charge, allongée sur le dos elle reculait comme elle pouvait cherchant sa lame avec sa vision plus que floue...D'un coup sa main se posât sur quelque chose de solide, son épée! Elle l'avait brandit pour se protéger du premier coup de hache, puis reculant toujours ses bras s'écorchaient de plus en plus au fur et à mesure qu'elle s'enfonçait dans la broussailles et les racines. Elle était à présent entre les racines d'un arbre il était donc impossible pour elle de manœuvrer avec son épée ici, mais l'ennemi ne pouvait pas non plus se battre...Cependant il fût tellement enrage qu'il t'entât de la mordre, mais heureusement pour elle était agile ce qui lui permit de lui mettre un coup de semelle sur le bout du pif et qui plus et de lui rompre la nuque avec les jambes.

Doucement elle se relevât l'épée à la main, elle était pleine de boue, la pluie qui coulait sur elle la rinçait un peu, si bien que ses cheveux reprirent leur teinte argentées mais ses vêtement étaient décidément salis. Ses mains étaient écorchées à cause des épées, des caillasse et des tas de petits trucs que l'on trouve ne rampant dans al boue. Sylvanas ne s'accordât pas pour autant une pause, ses hommes avaient besoin d'elle. Rapidement elle se redirigeât sur le sentier, mais elle ne pût pas jeter un coup d'œil sur son ami car elle fût attaquée par un autre ennemi, mais cette fois c'était un magicien! Sylvanas fût cependant plus rapide que lui, il n'eût pas le temps de charger sa magie que Sylvanas s'était déjà mise en sa direction et le temps qu'il charge la rôdeuse avait déjà dégainé.
D'un mouvement circulaire en partant de l'épaule gauche de l'ennemi elle lui découpât son bras gauche puis ses deux jambes le laissant au sol tentant de ramper vers un de ses camarades mais elle lui découpât son dernier bras et enfin la tête...

La rôdeuse appréciait le faire souffrir, l'idée que certains de ses hommes ne revoient pas leur famille l'avait mis hors d'elle, toutes ces vies étaient sous sa responsabilité...Elle n'avait pas fuis le regard de kael'thas pour rien...Elle se sentait responsable de la décadence de son peuple, cependant il lui restait des vies entre les mains et elle refusait de les perdre elle aussi. Elle dît donc au mort vivant avant de lui découper la tête:


" - Chien du fléau, cris à tes maîtres que les terres de l'est sont impénétrables par les rats, il suffit juste de poser des pièges pour disséminer la vermine que vous êtes. "

Cette elfe était bien décidée à se venger d'Arthas, elle prenait plus que plaisir à contrecarrer ses plans si bien que cette embuscade était pour Sylvanas le moyen de montrer à ce pince félon qu'il est encore des elfes qui se battent, que leur cause est encore présente en eux et qu'ils se battront jusqu'à la fin pour leur liberté de vivre et mourir en paix. Une fois fait, Sylvanas se dirigeât vers son amis, qui se battait déjà contre ce qu'elle supposât être leur chef car il se permettait de leur donner des ordres. Doucement elle s'approchât et dît avec une voix calme:

" - Rendez vous et nous vous cèderons une mort digne accompagnée d'une paix éternelle...Vous n'êtes pas les bienvenues ici. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medivh
Novice
Novice
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 20/06/2010
Localisation : dans le monde

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 25 Juin - 9:00

Le Lieutenant Venasius ne se donne même pas la peine de répondre à l'Elfe qui courait vers lui. Maudite soit cette espèce bâtarde et stupide! Ils refusaient de comprendre qu'ils étaient les serviteurs du Roi-Liche mais qu'ils n'étaient plus dignes de le servir. C'était pour cela que le Roi Arthas les avais tous éliminés, c'était leur destin. Pitoyables créatures.

Il reporta son attention sur l'Elfe qu'il combattait. Pas de doutes, celui-là était doué. Si seulement ses cousins avaient été plus doués, peut-être qu'ils auraient pris plus de plaisir à les exterminer! Il ne cessait de tourner autour de lui en lançant de rapides attaques/esquives et franchement, il commençait à l'agacer sérieusement. Il allait falloir en finir rapidement avant que les autres autour de lui ne commencent à remporter la victoire.

Alors soudainement, il lança sa lance sur l'Elfe qui dut faire un bond pour l'esquiver mais ne put être assez rapide pour esquiver le coup de bouclier qu'il reçut en plein visage. Il était étourdi, c'était le moment de frapper. Un coup de lance à travers son ventre et son adversaire s'endormirait pour toujours...

C'est alors qu'un grain de sel l'empêcha de porter le coup fatal: une des caisses contenant la si précieuse cargaison s'écrasa à terre, et il vit avec horreur des Elfes pousser des cris enjoués, perchés sur leurs arbres. Ces maudits avaient détruit les roues avec leurs flèches! Ils devaient à tout prix protéger les caisses restantes ou ils seraient sévèrement punis.


[Lieutenant Venasius] Alerte! Les Elfes s'en prennent aux haricots! Défendez les caisses à tout prix! Ils ne doivent pas les détruire! Tenez vos positions et repoussez ces charognards!

Fous de rage que la bataille tournait en leur défaveur, les Morts-Vivants commencèrent à se faire plus féroce que d'habitude si une telle chose était possible. Les pertes elfiques étaient minimes, mais tous souffraient de multiples blessures légères qui, au final, se révélaient dangereuses à cause du nombre. Le principal danger était les magiciens, les éliminer améliorerait de beaucoup les chances de victoire, mais les 2 restants étaient solidement défendus par un groupe de Morts-Vivants qui les défendrait jusqu'à la mort, la vraie, celle que tout guerrier rêve de trouver pour reposer en paix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvanas Windrunner
Novice
Novice
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 26

Personnage
Race: Haut-elfe
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Ven 25 Juin - 23:14

Certains de ses rangers encore cachés dans les arbres avaient profité de la mêlée pour faire craquer les roues de la carriole, à présents 'ils voulaient s'enfuir se seraient les caisses à la main! Sylvanas fît signe à Ellesias de continuer à se défendre, elle en voulais pas qu'il meurt, puis elle se mît à courir vers les cheveux auxquels elle coupât les liens qui les retenaient à la carriole et leurs fît peur pour les voir s'enfuir au galop plus loin sur le sentier. Ces serviteur d'Arthas n'allait pas pouvoir rentrer facilement chez eux, Sylvanas était même en train de leur concocter quelque chose de plus intéressant elle se dirigeât alors vers les magiciens qui se mirent à charger leur magie pour tirer sur la rôdeuse, mais ses rangers en perchés sur les arbres profitèrent de leur position pour la défendre!

Un autre combat commençât alors, épée en main elle commençât à se battre férocement, mélangeant le corps à corps et l'épée, elle plaçait quand elle le pouvait des coups de pieds circulaires ou encore des coups de poings. L'elfe était vraiment déchaînée, qui plus est des rangers l'avait rejoins et lui donnait un appui sur place. Par moment elle glissait à cause de la boue mais arrivait à se rattraper sauf qu'un des morts vivants en profitât pour la faire tomber totalement dans la mêlée, elle le fît donc tomber aussi et roulât de côté pour s'approcher et monter à cheval sur le zombie allongé dans la terre mouillée. Elle lui assénât de nombreux coup de poing, bien qu'inutile cela la défoulait puis elle lui craquât la nuque avant de se relever, couverte par ses rangers.

Ils commençaient à prendre l'avantage et Sylvanas aimait ça, son cœur commençait à battre de plus en plus à chaque fois qu'elle regardait la progression de ses hommes. Elle ne pût s'empêcher de sourire à certains, bien que son sourire fût plus que bref c'était pour elle un moyen de les féliciter. Ceci fait elle plantât sa lame dans le sol avant de regarder les haricots et dit en elfique à des hommes qui étaient encore présent dans les arbres:


" - Esertir nar Quel'doreis, bella no sanet ! "
( préparez vous Quel'Doreis, brulez moi ça! )

C'est alors que quelque magiciens perchés se mirent à charger leur magie, prêt à tout faire flamber, même la pluie qui tombait à grosse goutte aurait du mal à éteindre les flammes qui se jetteraient sur les haricots une fois l'incantation terminée!La rôdeuse sortît alors sa lame de la terre et se remît à se battre farouchement mais cette fois elle se dirigeât vers celui qui semblait être le chef des opérations l'arme pointée vers lui, plus que menaçant Sylvanas murmurait entre ses lèvres " Tu vas mourir chien du fléau " en elfique au fur et à mesure qu'elle progressait en sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medivh
Novice
Novice
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 20/06/2010
Localisation : dans le monde

MessageSujet: Re: Territoires   Dim 27 Juin - 16:16

Le lieutenant Venasius se releva, une flèche plantée entre les omoplates. La douleur était énorme, mais il se releva en serrant les dents. Inutile de le nier, les choses allaient très mal. La plupart des chariots étaient renversés à terre et leur précieux contenu était déversé par terre, nourrissant les insectes qui ne méritaient pas une telle nourriture. La cargaison était perdue, il n'y avait aucun doute, et Venasius savait qu'il avait échoué, cependant il ne retournerait pas au QG pour avouer son échec aux Nécromanciens, il préférait mourir plutôt que de s'entendre dire qu'il avait failli à ses devoirs envers le Roi-Liche. C'est pourquoi il emporterait autant de ses maudits Elfes avec lui dans la tombe. Il hurla aux mages restants de concentrer leurs pouvoirs dans des attaques suicidaires et fonça sur l'un de ces chiens qui lui aussi lui fonçait dessus.

Fou de rage, il asséna un coup droit de sa lance sur l'Elfe tout en levant son bouclier pour parer toute attaque. Le combat était féroce et malgré le fait que l'Elfe était vraiment très agile, il avait pour lui la puissance brute et l'instinct du guerrier. Il sentait que s'il arrivait à abattre cette Elfe, ses camarades en seraient abattus et leur moral en prendrait un sacré coup, aussi ne devait-il pas échouer pour cette fois, au moins son échec serait-il atténué par cette dernière touche de loyauté envers le Roi-Liche.

La situation était arrivée à son point d'ébullition, la victoire assurée des Elfes avait rendu les Morts-Vivants plus dangereux que jamais. Tout bon Ranger sait que lorsqu'on traque une bête vaincue, elle est la plus dangereuse de toutes. Et les Morts-Vivants étaient déjà de féroces guerriers sans qu'en plus ils atteignent de nouveaux sommets de violence. Ils se mettaient à lancer joyeusement les haricots infectés sur les arbres tandis que les mages lançaient des tempêtes de glace et de feu sur les arbres pour tenter de brûler ou de geler, voire les deux en même temps, les Elfes qui s'y cachaient. Il était évident que les Elfes allaient devoir se reposer longuement après ce combat avant de réattaquer les cargaisons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvanas Windrunner
Novice
Novice
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 26

Personnage
Race: Haut-elfe
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Dim 27 Juin - 20:29

Le vent commençait à se lever, le visage de Sylvanas était plus que reconnaissable lorsqu'elle s'approchât de son adversaire.Lorsqu'elle courût vers son ennemi elle entendit un petit bruit aigu et sentit quelque chose lui frôler l'oreille, une flèche venait de transpercer son adversaire. Cela ne rendrais le travail que plus facile, la cargaison était foutue, tout ces hommes l'étaient aussi...Il ne restait plus qu'à les achever. Épée en main plus que menaçante elle esquivât un premier coup de lance mais pris un coup de bouclier dans l'épaule. Cependant Sylvanas était une rôdeuse maline, elle prît donc son épée bâtarde à une main, et se servît de sa main gauche pour tenir la lance...Espérant que l'être en face ne réussisse pas à se dégager. Elle tentait de lui asséner des coups d'épées mais rien n'y faisait. Elle lâchât donc la lance et fît quelque pas en arrière pour analyser la situation.Cet homme était de toutes les manière déjà mort, il devrait même se rendre pour demander grâce, même si celle-ci ne lui saurait pas accordé, quoiqu'il en soit cet homme n'était pas tombé dans la panique bien que comme déjà mort...

Elle se mît à marcher lentement vers lui faisant tournoyer son épée, ceci pour lui servir de bouclier puis une fois assez proche elle mit toute ses forces pour le frapper...Mais il faut le dire Sylvanas n'est pas du tout une spécialiste de l'arme blanche, certes elle se défend plutôt bien mais elle ne tient pas face à quelqu'un qui maîtrise aussi ce style.Mais cependant la rôdeuse avait pour elle un avantage que n'avait peut-être pas son adversaire, son agilité et son intelligence. C'est bien connue après tout, les femmes on plus de matière grise que les hommes! Qui plus agile et rapide, si elle voulait achever son adversaire elle devrait faire vite et bien. L'action ne s'était pas encore déroulée qu'elle savait déjà ce qu'elle allait faire au millimètre prés!

Avec force elle bondît pour asséner un coup d'épée au niveau du bouclier, ceci pour le distraire, pour ne pas qu'il la voie agir car le bouclier l'en empêcherait...Ceci fait elle se mît accroupis et tendis une jambe et pivotât en faisant un tour entier...Effet ?Une balayette rapide et efficace que la rôdeuse avait effectué avec grâce et force. Si jamais son adversaire tombait, il serait clair que ce serait comme si elle l'avait déjà achevé, à peine aurait-il touché le sol que sa tête sa tête roulerait déjà au pieds de morts vivants...Elle n'espérait qu'une chose, que cela marche...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medivh
Novice
Novice
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 20/06/2010
Localisation : dans le monde

MessageSujet: Re: Territoires   Mar 29 Juin - 14:25

Le lieutenant Venasius, du temps ou il vivait,, était un excellent guerrier. Dans la non-mort, si c'était possible, il était plus puissant encore qu'avant. Pourtant, face à cet adversaire des plus dangereux, il n'était qu'un pauvre petit lapin inoffensif, et cette sensation ne lui plaisait absolument pas. Il savait qu'elle s'amusait avec lui et n'aimait pas ça du tout. En tentant de parer son coup à l'épée, il n'avait pas compris la feinte et s'était retrouvé à terre. Il était vaincu. Ses hommes étaient tous morts ou en train de l'être, il avait totalement échoué et il devait supporter la honte de l'échec même s'il n'aurait pas à le supporter bien longtemps. Pourtant, l'Elfe ne l'abattit pas de suite et l'interrogea: elle voulait savoir ou les haricots devaient arriver. Elle était stupide de croire qu'il le lui dirait et il préféra mourir en lui crachant du sang plutôt que de le lui révéler.

Néanmoins, d'autres Morts-Vivants avaient survécu à la purge et étaient à leur tout interrogé. Ils parlèrent tous l'un après l'autre en répétant la même chose:


[Morts-Vivants] La cargaison devait arriver au village de Pyrewood en passant par divers petits villages! Pitié, épargnez-nous ma Dame!

Il était évident que leur souhait n'allait pas être exaucé et ils furent promptement exécuté par les Rangers qui, après avoir brûlé les corps et la cargaison, repartirent dans les ombres de la forêt pour panser leurs blessures et récapituler ce qu'ils avaient appris. En effet les fouilles du site avaient permis de mettre à jour une carte très détaillée des environs, peut-être même plus encore que celle dont disposaient les Elfes, et cette carte montrait, à quelques kilomètres au Sud d'ici un tout petit village isolé qui était probablement sur la route du convoi. Qu'allait donc décider la Ranger Elfe? Allait-elle s'assurer que rien n'était arrivé aux pauvres gens du coin ou prendrait-elle une décision plus sombre encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvanas Windrunner
Novice
Novice
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 26

Personnage
Race: Haut-elfe
Classe:
Equipements:

MessageSujet: Re: Territoires   Mer 30 Juin - 16:42

La rôdeuse avait fait empiler les cadavres sur le reste de la carriole et y avait déposé elle même le corps du chef au dessus du tas avant de faire bruler ces chiens du fléau. Bien que la pluie venait geler les entrailles de la rôdeuse, elle ne rentrerais pas se réchauffer de suite, elle regarde ses camarades. Bon nombre d'entre étaient mal en point, elle passât sa main sur son épée avant de regarder tout autour d'elle, la scène la rendait folle de rage...Elle avait réussit à obtenir des informations plus que primordiales, elle savait à présent où se devait arriver le principal de la cargaison. A Pyrewood, environ un kilomètre d'ici, l'elfe fît signe à ses hommes de continuer à s'occuper des blessé puis elle cherchât partout dans les cieux, aucunes traces de faucons de ses camarades, elle regardât alors plus loin la où elle avait envoyé les chevaux utilisé par ces non morts et elle en vît un un peu plus avec un air effrayé. Doucement elle s'approchât de l'animal et lui retirât le cuir qui lui cachait les yeux, tout en le caressant elle lui chuchotait de doux mots en elfique...Elle le prît par les reines et revînt vers ses rôdeurs avant de dire:

" - Quel'Doreis, je vous laisse arranger ça. Ysender, je te laisse t'occuper de ces hommes, l'autre groupe à surement besoin de moi, rendez vous d'ici deux heures où nous avons dormi la nuit précédente. Force! "

Doucement elle montât sur l'animal avant de partir au galop vers Pyrewood, la pluie lui frappait le visage mais elle s'en fichait elle devait rejoindre ses camarades, peut-être le fléau avait-il déjà atteint Pyrewood...Si jamais ce village avait déjà été approvisionné en haricot avant la cargaison qu'elle venait de stopper, ce serait surement le cas et ce soir elle ne pouvait pas se permettre de perdre plus d'homme que ceux perdus dans l'embuscade. Son peuple était déjà bien trop nombreux pour se permettre d'avoir des pertes stupides.De temps en temps elle se retournait pour observer si les flammes de la carrioles reluisaient encore dans la nuit, et c'était bien le cas? Ses hommes bénéficieraient d'une aide sous peu, et mentir en disant que les non morts étaient les attaquant serait facile, Ysender était qui plus un homme intelligent et digne de confiance ils aurait quoi faire. Au bout de quelque minutes elle descendit du destrier, le caressant une dernière fois elle lui ôtât ses reines puis lui fît peur pour qu'il s'en aille loin, il était à présent libre. Ses cheveux argentés mouillés par la pluie lui collaient au visage, et tombait jusqu'à ses fesses, ses mains étaient écorchées à cause de la bataille précédente, elle se tournât alors vers le village de Pyrewood. Elle était arrivée et n'avait plus qu'a retrouver ses hommes.

k]Suite à Pyrewood ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Territoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Territoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Fara í víkingu"
» Les Univers Steampunk de CustomLand
» [Post Officiel] CAMPAGNE MEDIEVAL
» Club Wargame Toulouse-Blagnac
» Fiat 500L Trekking : libre d’explorer des nouveaux territoires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warcraft RPG :: Azeroth :: Nord d'Azeroth :: Forêt des Pins Argentés-
Sauter vers: